Déc 29, 2010
sylvie

Le Salon du livre de novembre 2010 et le Bob’s Café

Le 18 novembre 2010, la lecture et le partage étaient au rendez-vous lors d’une activité au Salon du livre de Montréal, Place Bonaventure, suivie d’un délicieux souper au Bob’s Café, rue Notre-Dame. Une douzaine de complices m’ont accompagnée au Salon du livre et nous avons rencontré plusieurs auteurs qui faisaient des séances de signature ce soir-là, notamment : Sylvie Bédard avec son livre Le nouveau P du marketing : la Présence, Mireille Bourret avec La puissance de l’empathie, et Jean-Pierre Lauzier et Nathalie Laforest avec Le cœur aux ventes.

J’ai également eu le plaisir d’entendre en conférence le très doué Dany Laferrière, qui nous a entetenus de la place cruciale qu’occupe la littérature dans sa vie, lui qui prenait des notes dans son cahier alors que la terre tremblait en Haïti le 12 janvier dernier.

Le Dr Patrick Vinet du CHUM a aussi tenu des propos fort intéressants lors d’une table ronde sur les soins palliatifs. Bref ce fut une soirée inoubilable.

Nous nous sommes ensuite dirigés au Bob’s Café, qui loge rue Notre-Dame et qui est tenu par Andrée-Anne Bergeron. Une très belle découverte, avec ses meubles rétro et ses tentures de velours, la qualité de sa cuisine et l’excellent service à la clientèle d’Andrée-Anne. Nous y avons partagé pendant le repas nos coups de cœur d’auteurs d’ici et d’ailleurs, et je vais reproduire cette expérience en 2011, puisqu’il y a de nombreux adeptes des Salons qui apprécient la lecture.

Déc 29, 2010
sylvie

Programmation de janvier à juin 2011

Salon jazz Manouche Swing À l’Espace 64, situé au 64, rue Prince, Vieux-Montréal
30 $ par personne – 70 personnes max. (boissons non alcoolisées et grignotines incluses)

Un peu après la Saint-Valentin, venez célébrer avec moi la fête de l’amitié en assistant à une super soirée de jazz gitan offerte par le groupe Manouche Swing, dans le Vieux-Montréal. Ce groupe s’est produit l’an dernier au Festival de jazz de Montréal et Damien Levasseur, le guitariste soliste du groupe, s’est mérité le Grand Prix de la guitare de Montréal à cette occasion. C’est donc un rendez-vous pour découvrir une musique très accessible, dans un lieu convivial, celui de Madeleine Murphy, tout près de la cité du multimédia. Je vous présenterai les musiciens du groupe, et nous pourrons leur poser nos questions après la prestation. Profitez-en pour amener un ami avec vous, à qui vous ferez connaître l’ambiance chaleureuse des Salons de Sylvie et du Jazz.

Jeudi 24 mars  2011 de 18 :30 à 20 :00
L’empereur de Chine et ses soldats de terre cuite au Musée des beaux-arts de Montréal, 1380, rue sherbrooke Ouest, Montréal

25 $ par personne (incl. entrée + vestiaire + 2 guides privés pour 40 pers.)

Par la suite, souper au Bistro du Musée de 20 :00 à 22 :00 (prix à venir)

L’exposition dont on entend déjà beaucoup parler ! J’ai vu cette impressionnante armée à Xian, en Chine, il y a 5 ans et je peux vous dire que ça vaut la peine ! Le Musée mettra à notre disposition 2 guides privés et nous aurons des réponses à toutes nos questions. Nous nous rendrons par la suite au Bistro du Café des beaux-arts où nous pourrons continuer à parler des splendeurs de l’empire chinois.

Jeudi 7 avril 2011 de 19 :00 à 22 :00
Venez explorer un futur probable, avec Yves Lusignan, de Prospexia
(www.prospexia.org).
Lieu à déterminer – Montréal

60 $ par personne

La causerie visionnaire de ce conférencier ayant plus d’une centaine de conférences à son actif risque de changer votre vie, rien de moins ! Ingénieur de formation, Yves Lusignan a fondé Prospexia il y a 5 ans. Quel est l’impact de l’Asie émergente sur l’économie de l’Amérique du Nord ? Pensez-vous que la récession est terminée ? Le pic pétrolier va-t-il continuer encore longtemps ? Comment le Québec doit-il envisager son avenir ? Yves Lusignan analyse tous ces grands enjeux et leurs impacts sur notre société. En prime, les participants pourront profiter des conseils de M. Lusignan sur les secteurs d’avenir. Une causerie qui déclenche l’action !

Mercredi 18 mai 2011 de 19 :00 à 21 :00
Bien choisir son conseiller en placement, avec Natalie Sears
Lieu à déterminer – Montréal

20 $ par personne

Natalie Sears cumule une vingtaine d’années d’expérience dans le domaine des valeurs mobilières. Elle visite à l’occasion des écoles pour rappeler aux jeunes l’importance de bien gérer leurs finances. Êtes-vous du type investisseur ou du type épargnant ? Votre conseiller vous ressemble-t-il ? Avez-vous confiance en cette personne ? Les récents scandales financiers vous ont-ils fait réfléchir ? Natalie saura à coup sûr vous donner de bons conseils, et vous dormirez sans doute mieux !

Jeudi 2 juin 2011 de 19 :00 à 21 :00
La passion nécessaire pour cultiver des aliments naturels et les livrer chez-vous, avec Marianne Baron et Reza Mehmannavaz
Lieu à déterminer – Montréal

20 $ par personne

Marianne Baron et son conjoint Reza Mehmannavaz sont propriétaires des Jardins Urbains, à St-Sulpice, depuis 10 ans (www.lesjardinsurbains.ca). Originaire d’Iran, Reza a fait des études de doctorat en génie, en agriculture et en techniques environnnementales à McGill. Marianne est informaticienne, et la gestion et le service à la clientèle la passionnent. Aux Jardins Urbains, les quelque 150 produits cultivés dans les 3 serres et exempts de tout pesticide peuvent vous être livrés chez-vous, le jour même où ils ont été cueillis. Vous commandez sur le Web, et le tour est joué. L’histoire de deux passionnés !

Nov 26, 2010
sylvie

L’activité d’octobre 2010 : pourquoi vivez-vous à Montréal ?

]Le marché Bonsecours au clair de lune

Le 20 octobre 2010, j'ai donné rendez-vous à une dizaine de complices au Musée Pointe-à-Callières, et à une guide de Guidatour. C'était une soirée superbe, les établissement du Vieux-Montréal avaient déjà des airs de fête d'Halloween, tout nous prédisposait à une belle soirée d'échanges. C'est ce qui s'est passé ! La guide nous a amenés, à pied, à découvrir des ruelles et rues du Vieux, tout en nous racontant des légendes ou mythes liés à certains édifices, comme l'Auberge Saint-Gabriel, ou à certains personnages ayant vécu dans ce quartier il y a quelques centaines d'années. Intéressant, vous dites ? La guide jouait un personnage du 19e siècle, habillée comme à l'époque, avec un accent à couper au couteau : une promenade mémorable de 90 minutes !

Par la suite, j'avais réservé une table au resto Les 3 brasseurs, sur St-Paul. Entrer dans ce superbe édifice est déjà magique, puisqu'il s'agit du site entièrement rénové d'une banque du début du siècle, avec des murs de briques, des plafonds hauts et un cachet incroyable. Nous avons dégusté les fameux flamms qui sont la spécialité maison : ces derniers ressemblent à une pizza à croûte mince, mais en plus délicieux. La plupart des convives ont accompagné leurs flamms de bières brassées sur les lieux mêmes de l'établissement. La discussion lors du repas portait sur le thème : fait-il bon vivre à Montréal ? Les gens autour de la table, tous Québécois maintenant, n'étaient pas tous nés dans la belle province.

D'autres sont nés à Québec – c'est mon cas – et sont venus vivre à Montréal par choix. La discussion a rapidement fait l'unanimité, d'autant que tous les participants vivaient sur l'ïle, ne connaissant pas les problèmes des régions éloignées ou même des banlieues de Montréal. Quand même, tous ont parlé des avantages des nombreuses manifestations culturelles de Montréal, de sa diversité ethnique, du mélange à la fois du beau et du laid qui nous frappe souvent. Et personne n'a mentionné les nids de poule ! Vraiment, il n'y avait que du positif dans l'air ce soir-là… je vous l'ai dit c'était magique ! Je joins une très belle photo qu'a prise Louis Weber-Houde de cette soirée. Merci pour le beau souvenir, Louis !

Oct 4, 2010
sylvie

Le premier Salon généraliste à l’Ile Noire

J'ai inauguré mon premier Salon le 29 septembre dernier, au pub l'Ile Noire, dans le Quartier latin. J'y avais réuni 46 complices, hommes et femmes de toutes générations, de toutes origines et surtout, de toutes professions. Mon conjoint Steve Pelletier a accueilli les gens, encaissé les paiements et donné les reçus tandis que ma collègue Esther Inamahoro m'a donné un solide coup de main pour l'animation. Chaque participant a eu une minute pour se présenter et mentionner ses passions à l'auditoire. Nous avons fait une pause pour manger des bouchées de protéines de soya, qui goûtaient tantôt le poulet, tantôt la salade de fruits de mer, à l'initiative du restaurant végétarien Yuan, sur St-Denis. Après le repas, nous avons procédé à une seconde phase de présentations, puis le réseautage libre a repris son droit de cité. La soirée s'est terminée vers 21 h 30.

Je connaissais tous les participants à ce premier Salon, puisque c'est moi qui les avais invités. Je convie à une activité particulière des gens qui, à mon point de vue, ont intérêt à se rencontrer. Je soupçonne qu'ils feront éventuellement des affaires ensemble, quand ils se connaîtront – et j'ai un certain flair.

J'ai reçu de très nombreux témoignages d'appréciation ce soir-là, et la plupart des participants ont salué l'originalité de la formule. Une photo valant mille mots, voyez comme mes invités étaient attentifs !

Sep 14, 2010
sylvie

Je me lance !

Je me lance aujourd’hui dans la blogosphère, moi qui pensais ne jamais avoir le temps d’écrire… Ce qui m’a décidée à me lancer, c’est ma passion de découvrir des gens et des lieux inspirants et de vous faire partager ces perles, rien de moins !

Je vais donc consacrer du temps à tracer des portraits de gens que j’apprécie particulièrement. Je vais vous raconter la petite histoire derrière leur succès, vous mentionner ce qui a fait qu’ils ont persévéré, pourquoi ils ont choisi tel secteur d’activité ou telle cause à défendre, vous parler de leur talent particulier. Chose certaine, je vais dresser le portrait de battants, d’optimistes, de gens qui ne se découragent pas facilement. J’espère que ma passion à parler de ces personnes sera contagieuse et que vous aurez le goût de les découvrir, sans doute dans une activité des Salons de Sylvie Roy, un concept de rencontres d’affaires et de plaisir que je lance cet automne.

Je vais aussi vous parler de voyages et vous donner de précieux conseils pour découvrir des lieux merveilleux tout en évitant la galère totale. J’ai beaucoup voyagé avec mon partenaire, et je continue d’ouvrir mes horizons à de nouveaux modes de vie et de pensée. Cela dit, le voyage est de plus en plus accessible à tous, mais aussi de plus en plus complexe, à cause des choix multiples qui s’offrent à nous. J’aurai donc un infini plaisir à vous guider dans ce bazar, et je vous rappelle que ce sont souvent les expériences vécues ailleurs qui  nous permettent de mettre en parallèle à la fois ce qui est important, essentiel et superflu dans la vie.

Enfin comme je savoure tous les jours le fait de vivre au Québec, notamment dans les années 2010, je commenterai parfois l’actualité, en pensant que  toute contribution, si modeste soit-elle, peut faire des petits et nous permettre d’avancer.

Pages :«1...2627282930313233